• Dansk
  • NL
  • EN
  • FI
  • FR
  • DE
  • EL
  • IT
  • NO
  • PL
  • PT
  • RO
  • SL
  • ES
  • SV

Les poursuites investisseur-État sont une vraie mine d'or

Le rapport Poursuites investisseur - État: une vraie mine d'or! énonce l'histoire d'une région roumaine et de son combat contre l'exploitation d'une mine aux conséquences potentiellement désastreuses. Malgré l’opposition publique et certaines victoires juridiques, la multinationale canadienne Gabriel Resources est en procédure contre la Roumanie dans un tribunal d'arbitrage privé chargé de régler les différents entre investisseurs et États. Gabriel Resources demande 4,4 milliards de dollars, soit l'équivalent de la moitié du budget national consacré à la santé, pour la perte de ses profits estimés.

La multinationale minière canadienne Gabriel Resources a décidé d’avoir recours à une plainte investisseur-État pour faire accepter sa mine d’or et d’argent, non seulement toxique mais illégale, dans le village historique roumain de Roşia Montană. Le projet s’est heurté à une forte résistance de la part des populations locales, et a été suspendu après que les tribunaux roumains aient découvert que Gabriel Resources avait obtenu illégalement plusieurs permis requis pour exploiter la mine. D’autres permis n’ont même jamais été délivrés, parce que l’entreprise n’a pas soumis toutes les données nécessaires. Gabriel Resources utilise désormais une porte de sortie “légale” et porte plainte contre la Roumanie auprès d’un tribunal international pour les investissements, demandant jusqu’à plusieurs millions, de l’argent venant directement des contribuables, en compensation du défaut présumé de délivrance de permis de la part de l’État roumain. Cette plainte laisse entrevoir le nombre effrayant de plaintes qui pourraient frapper l’UE et ses états membres si des accords commerciaux comme l’accord UE-Canada, le CETA, entraient en vigueur.

Attached files: 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Autres articles en français

Get our monthly newsletter

Follow us on social media

On the occasion of the International Day of Farmers' Struggle, we have jointly with allies prepared five short visions for a sustainable, healthy and fair food and trade policy to restart this important debate.

Following calls for openness and public participation, the European Commission now advertises its trade negotiations as transparent and inclusive. But crucial information about EU trade deals are still kept from citizens. Even member state governments regularly complain about being left in the dark. At the same time, corporations continue to call the shots on EU trade talks.

162 civil society organisations from across Europe have called for European trade policy to be made more democratic. Only a democratic and transparent process from its inception has the potential to ensure that trade and investment agreements will benefit all.

CETA has now been provisionally applied. Our new mobile and desktop game Dodgy Deals lets players face some of the dangerous features of trade deals like CETA and shows what is at stake.

Lobby Planet 2017 banner