• Dansk
  • NL
  • EN
  • FI
  • FR
  • DE
  • EL
  • IT
  • NO
  • PL
  • PT
  • RO
  • SL
  • ES
  • SV

Les poursuites investisseur-État sont une vraie mine d'or

Le rapport Poursuites investisseur - État: une vraie mine d'or! énonce l'histoire d'une région roumaine et de son combat contre l'exploitation d'une mine aux conséquences potentiellement désastreuses. Malgré l’opposition publique et certaines victoires juridiques, la multinationale canadienne Gabriel Resources est en procédure contre la Roumanie dans un tribunal d'arbitrage privé chargé de régler les différents entre investisseurs et États. Gabriel Resources demande 4,4 milliards de dollars, soit l'équivalent de la moitié du budget national consacré à la santé, pour la perte de ses profits estimés.

La multinationale minière canadienne Gabriel Resources a décidé d’avoir recours à une plainte investisseur-État pour faire accepter sa mine d’or et d’argent, non seulement toxique mais illégale, dans le village historique roumain de Roşia Montană. Le projet s’est heurté à une forte résistance de la part des populations locales, et a été suspendu après que les tribunaux roumains aient découvert que Gabriel Resources avait obtenu illégalement plusieurs permis requis pour exploiter la mine. D’autres permis n’ont même jamais été délivrés, parce que l’entreprise n’a pas soumis toutes les données nécessaires. Gabriel Resources utilise désormais une porte de sortie “légale” et porte plainte contre la Roumanie auprès d’un tribunal international pour les investissements, demandant jusqu’à plusieurs millions, de l’argent venant directement des contribuables, en compensation du défaut présumé de délivrance de permis de la part de l’État roumain. Cette plainte laisse entrevoir le nombre effrayant de plaintes qui pourraient frapper l’UE et ses états membres si des accords commerciaux comme l’accord UE-Canada, le CETA, entraient en vigueur.

Attached files: 

 

Help!

Exposing the lobbying of big business costs money. Would you consider a donation to help us continue? We refuse funding from the EU, governments, political parties and corporations to be as independent as possible, so every single donation really helps. Thanks!

 

 

 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Autres articles en français

Stop ISDS campaign 2019

Two years after the suspension of the Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP), EU member states and the European Commission are preparing mandates for new trade negotiations with the US. Once again corporate lobby groups are working to set the agenda for the talks, while the Commission covers over its links with big business.

Today, more than 60 international, European and national civil society groups have called on European decision makers to uphold the Paris Agreement and not mandate new trade negotiations with the USA.

Member states play a hugely important role in EU decision-making, but too often they act as middlemen for corporate interests. This new report combines case studies, original research, and analysis to illustrate the depth of the problem – and what you can do about it.

"Wait a minute. I don’t really get what ISDS is. ...." Here is our straightforward "What is What" on Investor-State Dispute Settlement - and why it's so dangerous.

Under ISDS corporations and the rich have sued governments for billions of euros – for anything from introducing health warnings on cigarettes to banning dirty oil drilling. Citizens, campaigners and social movements are uniting in 2019 to put an end to this parallel justice system for big business.

Get our monthly newsletter

Follow us on social media

Lobby Planet 2017 banner