Coup de hache sur les protections d'aujourd'hui et de demain durant les négociations commerciales UE-EU

 

169 organisations de la société civile s'unissent pour demander de mettre fin à la “coopération réglementaire”

English below

Mercredi 4 Février

Les projets de créer des règles plus compatibles entre les Etats Unis et l'Union Européenne en termes de produits chimiques, d'alimentation, de services publics, de santé au travail et de stabilité financière, qui font partie des négociations commerciales entre l'UE et les EU (TTIP) sont une menace pour la démocratie et une tentative de mettre les intérets des grandes entreprises au dessus de la protection des citoyens, des travailleurs et de l'environnement, selon 170 groupes de la société civile.

Dans une déclaration publiée aujourd'hui, ces organisations, qui incluent des syndicats, des mouvements sociaux et des organisations non-gouvernementales, provenant de 24 pays Européens, mettent en garde contre les dangers du chapitre “coopération réglementaire” du Partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement. La dernière session de négociations de ce traité a lieu cette semaine à Bruxelles.

Les organisations se sont joints aujourd'hui à un appel lancé par les organisations Corporate Europe Observatory, les Amis de la Terre Europe et Lobbycontrol à la Commission Européenne. L'appel demande le retrait de ce chapitre des négociations qui représente selon elles une abdication de l'Union Européenne face à la demande des grands lobbies industriels d'“essentiellement co-écrire les réglementations”.

L'appel d'aujourd'hui fait suite à de nouvelles informations obtenues par fuites de la Commission qui révèlent que les propositions de la Commission cherchent à affaiblir les règles considérées néfastes pour le commerce et l'investissement avant même que les institutions démocratiques puissent avoir leur mot à dire.

Lora Verheecke de CEO a indiqué: “Ce chapitre du TTIP limiterait les prises de décision démocratiques en renforçant l'influence des grandes entreprises sur les réglementations et en donnant aux entreprises Europeéennes et Américaines une plus grande influence sur les lois à Bruxelles, dans les capitales Européennes, à Washington DC et dans les Etats américains.”

Paul de Clerck des Amis de la Terre Europe a précisé: “La proposition sur la Coopération Réglementaire a pour unique conséquence l'affaiblissement ou l'arrêt des réglementations pour l'intérêt public car elles devront être résistantes aucommerce et à l'investissement’. Cela donne aux entreprises l'outil ultime pour arréter les nouvelles politiques ou réglementations qui pourraient impacter leurs bénéfices. C'est un pouvoir énorme donné à un groupe d'officiels non élus et une marginalisation des parlements démocratiquement élus ».

Max Bank de LobbyControl a ajouté:Ce n'est pas acceptable que la Commissaire au Commerce Malmström continue d'ignorer les voix critiques de la société civile sur le TTIP. Comme le mécanisme de résolution des disputes Investisseurs-Etats (ISDS), la coopération réglementaire renforce le pouvoir des grandes entreprises et menace la démocratie de part et d'autre de l'Atlantique.”

Pour plus d'informations:

Vidéo courte expliquant la coopération réglementaire: https://www.youtube.com/watch?v=0xOudw-xOTM

Analyse des informations obtenues par fuites de la Commission: http://corporateeurope.org/fr/international-trade/2015/02/tafta-les-r-glementations-verrouill-es

Contacts:

Lora Verheecke, Corporate Europe Observatory (CEO), email: lora@corporateeurope.org tel: +32 486 31 00 34 (Anglais, Français et Espagnol)

Paul de Clerck, Amis de la Terre Europe, email: paul.declerck@foeeurope.org tel: +32 49 43 80 959 (Anglais et Néerlandais)

Max Bank, LobbyControl, email: m.bank@lobbycontrol.de tel: +49 16 34 56 87 41 (Anglais et Allemand)

Existing and future protections threatened by EU-US trade talks

170 civil society organisations unite in call to scrap “regulatory cooperation”

Weds, 4th Feb

Plans to create more compatible rules between the EU and the US on chemicals, food, public services, workplace health and safety, and financial regulation as part of EU-US trade talks (TTIP) are a threat to democracy and an attempt to put the interests of big business before the protection of citizens, workers, and the environment, according to 170 civil society groups.

In a statement released today the groups, including trade unions, social movements and non-government organisations from 24 European countries, warn about the dangers of the ‘regulatory cooperation’ chapter of the Transatlantic Trade and Investment Partnership – the latest round of talks about the deal is taking place in Brussels this week.

The organisations have joined a call spearheaded by campaign groups Corporate Europe Observatory, Friends of the Earth Europe and Lobbycontrol for the European Commission to cut the chapter out of the negotiations, saying the EU side had capitulated to demands from business lobby groups to “essentially co-write regulation”.

Today's call comes after fresh leaks from the European Commission revealed proposals that would lead to the weakening of standards deemed detrimental to trade and investment before democratically elected bodies would have a say over them.

Lora Verheecke from CEO said: “This TTIP chapter would constrain democratic decision-making by strengthening the influence of big business over regulation and giving US and EU businesses an even greater say on laws in Brussels, EU capitals, Washington DC, and in US states.”

Paul de Clerck from Friends of the Earth Europe said: “The proposal on Regulatory Cooperation can only result in weakening or stopping public interest standards as they will have to be ‘trade and investment’ proof. It provides business with the ultimate tool to stop new policies or regulations that affects their profits. It gives enormous power to a group of unelected official and side-lines democratically elected parliaments’.

Max Bank from LobbyControl said: “It is not acceptable that Trade Commissioner Malmström continues to ignore civil society's critical voices on TTIP. Like Investor State Dispute Settlement (ISDS), regulatory cooperation strengthens big businesses power and threatens democracy on both sides of the Atlantic.”

More information:

Short video explainer on regulatory cooperation: https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&v=eAeiQn3oJZI&x-yt-ts=1422579428

Analysis of the recent Commission leak: http://corporateeurope.org/international-trade/2015/01/ttip-regulations-handcuffed

Contacts:

Lora Verheecke, Corporate Europe Observatory (CEO), email: lora@corporateeurope.org tel: +32 486 31 00 34 (English, French and Spanish)

Paul de Clerck, Friends of the Earth Europe, email: paul.declerck@foeeurope.org tel: +32 49 43 80 959 (English and Dutch)

Max Bank, LobbyControl, email: m.bank@lobbycontrol.de tel: +49 16 34 56 87 41 (English and German)